Bourse

Sociétés

WALLIX en repli, une augmentation de capital de 30 millions est prévue avant l'été

AOF - 29 mars 2018

(AOF) - L’actualité de Wallix est particulièrement chargée aujourd’hui, l’éditeur de logiciels de cyber-sécurité ayant annoncé ses résultats annuels et une augmentation de capital de 30 millions d’euros destinée à financer un nouveau plan stratégique. L’accueil réservé à ces annonces est des plus glacials à la Bourse de Paris, où l’action Wallix a chuté de 13,98% à 24 euros. Cette baisse est cependant à mettre en regard du bond de l'action de 45% depuis le 1er janvier, contre -2% pour l'indice SBF 120.

L'année dernière, Wallix a enregistré une perte d'exploitation de 845 000 euros, divisée par plus de deux par rapport à 2016 : -1,765 million d'euros. Le groupe a bénéficié d'une progression de son activité, ses revenus bondissant de 57% à 11,545 millions d'euros.

Cette publication a été l'occasion pour Wallix de dévoiler son nouveau plan stratégique. D'expert européen sur le marché de la gestion des accès à privilèges, il ambitionne d'accéder au statut d'éditeur de logiciels de cybersécurité d'envergure mondiale.

Afin de financer ce plan de développement, Wallix envisage de procéder à une augmentation de capital d'environ 30 millions d'euros, à comparer avec sa capitalisation actuelle d'un peu plus de 100 millions d'euros.

Environ un tiers de cette levée serait alloué au financement du plan de développement organique, le solde étant dédié aux acquisitions. Le groupe souhaite enrichir son offre et accélérer son déploiement international. A ce sujet, Wallix envisage une "accélération forte" sur la zone DACH (Allemagne, Autriche et Suisse) et l'Amérique du Nord.

Le groupe prévoit de réaliser cette opération avant l'été 2018, en fonction des conditions de marché.

A l'horizon 2021, Wallix ambitionne de devenir une société rentable avec un effectif de 250 collaborateurs et un chiffre d'affaires supérieur à 50 millions d'euros. "Ces objectifs seront essentiellement réalisés par croissance organique", a précisé la société.