Bourse

Sociétés

WHITBREAD cède Costa à Coca au prix fort

AOF - 31 août 2018

(AOF) - Le britannique Whitbread a bondi de 14,33% à 4 596 pence après la vente de Costa Coffee à Coca-Cola pour 3,9 milliards de livres, dette comprise (5,1 milliards de dollars). Les observateurs sont favorablement surpris par le prix de la transaction qu'ils attendaient plutôt aux environs des 3,2 milliards de livres. Le géant américain des sodas a donc payé le prix fort pour s'emparer de la deuxième chaîne de cafés au monde derrière Starbucks. L'opération s'inscrit dans la stratégie de Coca-Cola de diversification au profit de boissons jugées plus saines, plus "healthy".

Dans un communiqué, le directeur général de Coca-Cola, James Quincey, a rappelé que les boissons chaudes constituaient l'un des rares segments de l'ensemble de l'univers des boissons où Coca-Cola ne disposait pas d'une marque de dimension mondiale. Avec Costa, le groupe entre de plain-pied sur ce marché avec une plate-forme solide de cafés.

En cédant Costa, Whitbread répond aux exigences de certains actionnaires qui critiquaient sa faible rentabilité et l'enjoignaient de se concentrer sur sur sa chaîne d’hôtels Premier Inn. Depuis quelques temps, le britannique envisageait ainsi la scission de Costa.

Le groupe a précisé que le deal, qui valorise Costa à 16 fois son Ebitda, offrait davantage de valeur qu'une simple scission. Le fruit de cette vente sera utilisé pour alléger sa dette, abonder son fonds de retraite et développer ses hôtels Premier Inn en Grande-Bretagne et en Allemagne.

Une partie significative du produit de la vente sera par ailleurs reversé aux actionnaires, a-t-il assuré.

Coca-Cola n'est pas le seul à se diversifier sous la pression de la tendance "healthy". Son principal concurrent, Pepsi-Cola, vient de s'offrir le fabricant d'eau gazeuse à domicile SodaStream pour 3,2 milliards de dollars.