Bourse

Sociétés

WPP retrouve des couleurs, chiffre d'affaires et rumeurs de cession alimentent la reprise

AOF - 30 avril 2018


(AOF) - Lorsque l'on s'appelle WPP, que l'on évolue en Bourse sur ses plus bas niveaux depuis juin 2013 et que l'on a été brutalement décapité il y a quelques semaines, toute nouvelle positive est bonne à prendre. Alors, lorsque deux actualités se présentent qui vont (enfin) dans le bon sens, cela s'est traduit par un bond de 8,62% de l'action à la Bourse de Londres. D'abord, WPP a dévoilé ce matin un chiffre d'affaires du premier trimestre en repli organique de 0,1%. Si une telle performance n'est pas en soi très brillante, elle est pourtant bien accueillie par les analystes et les investisseurs.

Le consensus craignait une baisse de 0,9% de l’activité du n°1 mondial de la publicité sur les trois premiers mois de son exercice. Les choses vont donc un peu mieux pour WPP qui a signé, en 2017, trois trimestres sur quatre de baisse de son chiffre d'affaires. Il a notamment subi l'impact de pertes de budgets. En ce sens, l'annonce du gain de 1,73 milliard de livres de budgets au premier trimestre contribue à alimenter un certain optimisme.

De plus, souligne Liberum, WPP a tenu des commentaires plutôt rassurants sur l'évolution de sa principale activité, l'achat d'espaces médias.

Par ailleurs, WPP a maintenu ses perspectives annuelles d'un chiffre d'affaires et d'une marge stables en 2018. La seule modification est positive puisque le groupe britannique s'est montré plus enclin à maîtriser son endettement : il a abaissé la borne haute de son ratio d'endettement cible de 2 à 1,75 fois son Ebitda. La fourchette est donc désormais de 1,5 à 1,75 et non plus de 1,5 à 2 fois.

Sur cette base, Barclays déduit que WPP a pris la décision de céder des actifs pour améliorer son bilan. Cela lui permettra au passage de simplifier sa structure et donc de faire des économies. Cette perspective va dans le sens de la deuxième actualité qui entoure WPP ces derniers jours : des rumeurs de presse ont fait état ce week-end de contacts entre le groupe et le fonds CVC qui serait intéressé par Kantar. Ces derniers jours, Kantar était présenté par de nombreux observateurs comme l'actif qui serait probablement le plus facile à céder pour WPP. CVC en offrirait 4,3 milliards de livres sterling.