Actualités

Financement

Alcatel-Lucent sollicite les investisseurs en actions et en dette

Option Finance - 12 novembre 2013

Pour se sortir d’une situation particulièrement difficile, Alcatel-Lucent se lance dans les grandes manœuvres financières. En perte en 2012 (- 1,38 milliard d’euros) puis durant les neuf premiers mois de l’année, la société avait laissé entendre, lors de la présentation d’un plan de restructuration en juin dernier, qu’elle renforcerait prochainement ses fonds propres. Mais alors qu’une augmentation de capital n’était pas attendue par les investisseurs avant 2014, le groupe a initié cette opération lundi dernier. «Même si les deux groupes ne sont pas dans une situation comparable, le succès de l’augmentation de capital de Nexans a montré que les entreprises en difficulté ont accès au marché des capitaux, témoigne un banquier. En outre, le timing pour Alcatel-Lucent était optimal car son titre en Bourse a sensiblement rebondi durant les mois précédents.» Ce dernier a en effet progressé de près de 200 % depuis le début d’année.

Le groupe prévoit de lever 955 millions d’euros, soit près de 13,7 % de sa capitalisation boursière. Selon plusieurs sources de marchés, l’accueil des investisseurs est positif. «Le prix des actions nouvelles, de 2,10 euros, fait ressortir une décote faciale de 29,3 % par rapport au dernier cours avant l’annonce, constate un autre banquier. Ce niveau, dans le bas des standards de marché, limite donc la dilution des actionnaires. De plus, ce renforcement des capitaux propres s’inscrit dans le cadre d’une opération globale de refinancement, ce qui permet d’éloigner à moyen terme tout risque financier sur le groupe.» En parallèle, Alcatel-Lucent compte mettre en place une ligne de crédit bancaire de 500 millions d’euros et lever 750 millions de dollars en obligations. De maturité 2020, l’émission affiche un coupon de 6,75 %. En juillet dernier, sa filiale américaine avait dû, pour lever 500 millions de dollars à même échéance, verser une rémunération de 8,875 %.