Actualités

PLACEMENT PRIVÉ

Daher émet des obligations non cotées

11 juillet 2014 - optionfinance.fr

Souhaitant se donner des marges de manœuvre financières dans le cadre de son nouveau plan stratégique, Daher (1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2013) a souhaité profiter des conditions de financement attractives actuellement proposées par les banques pour renégocier ses lignes. Alors que ces dernières n’arrivaient à maturité qu’en 2017, l’équipementier spécialisé dans les industries de haute technologie a mis en place un nouveau crédit syndiqué de 150 millions d’euros. «La marge reste identique à celle de l’ancien contrat, précise Florent Perdriau, directeur administratif et financier de Daher. Toutefois, nous avons obtenu un allégement de nos covenants ainsi qu’un allongement de notre durée d’emprunt.» Le nouveau crédit s’étend en effet sur cinq ans avec deux clauses d’extension d’un an, contre cinq ans précédemment.

En parallèle, le groupe a levé 30 millions d’euros sur sept ans dans le cadre d’un placement privé obligataire, souscrit par l’un des deux fonds de place Novo. A l’image d’«euro-PP» réalisés notamment par Sonepar, Séché Environnement et Medica, les titres émis par Daher ne sont pas cotés. Une solution qui permet aux émetteurs de préserver la confidentialité de leurs comptes.