Actualités

Entreprises

Des charges d’intérêt plus lourdes d’ici 2022

05 mai 2017 - optionfinance.fr

Les entreprises vont devoir prévoir une hausse des charges financières dans leurs futurs budgets. En effet, à fin 2022, le taux directeur de la BCE devrait s’établir entre 2 % et 4,25 %, selon les différents scénarios établis par Euler Hermes (contre 0 % actuellement). En prenant celui le plus probable selon lequel ce taux atteindrait 2 %, les entreprises françaises devraient payer au total 99 milliards d’euros d’intérêts en 2022, contre 67 milliards en 2016, soit une hausse de 48 %, similaire à celle de l’ensemble des sociétés de la zone euro. Cette évolution marque un nouveau cycle, après huit années de baisse où le taux directeur de la BCE est passé de plus de 4 % à 0 %. Pendant cette période, les paiements d’intérêts du secteur privé ont en effet reculé de plus de 30 % en France et de près de 50 % dans la zone euro.

Néanmoins, l’assureur-crédit se veut rassurant. Selon lui, en 2022, les intérêts pourraient représenter en moyenne 8,5 % du résultat opérationnel des entreprises françaises, après près de 6 % en 2016, mais plus de 12 % en 2008. Cette part serait en revanche plus faible au sein de la zone euro et évoluerait de manière moins importante (6 % en 2022, après 4,5 % en 2016).