Actualités

PME

Des conditions de financement contrastées en Europe

15 janvier 2015 - optionfinance.fr

Malgré les efforts de la BCE pour relancer la distribution de crédit, la situation reste très disparate pour les PME européennes en quête de financement, selon une étude récente réalisée par l’agence de notation Fitch. En effet, l’offre de crédit n’évolue pas de la même manière au sein des six pays étudiés – Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Pays-Bas et France. Alors que le taux de refus des demandes de prêt a chuté de 17,5 % à 9,7 % en 2014 au Royaume-Uni, ce chiffre a progressé aux Pays-Bas – de 22 % à près de 40 % – ainsi qu’en Italie – de 16,1 % à 18,6 %. Les PME françaises sont pour leur part relativement privilégiées : le taux de refus de demande de financement bancaire est passé de 12,9 % à 9 % en un an.

Le constat est similaire en ce qui concerne les rémunérations réclamées. Si l’ensemble des taux concernant des prêts de maturité inférieure à un an ont globalement tous été stables ou ont évolué à la baisse l’année dernière, les inégalités persistent (voir graphe ci-dessous). Alors que le taux moyen proposé par les banques portugaises s’élevait à 5,2 % en juillet 2014, celui appliqué par les institutions françaises n’était que de 2,1 %, soit le niveau le plus bas parmi les six pays.