Actualités

Green bonds

GDF Suez réalise la plus grosse opération historique

14 mai 2014

Pour sa première émission obligataire de 2014, GDF Suez a émis 2,5 milliards d’euros de green bonds, réalisant de ce fait la plus grosse émission jamais effectuée sur ce marché dans le monde. L’opération, dont les recettes serviront à financer des projets de production d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique, a d’ailleurs su convaincre les investisseurs : le carnet d’ordres a atteint 7,5 milliards d’euros, ce qui représente un taux de sursouscription de 300 %.
Si GDF Suez a décidé de se placer sur ce marché encore naissant, c’est surtout pour diversifier sa base d’investisseurs, et toucher les fonds qui ont une composante de gestion ISR. « En effet, nous avons privilégié ces derniers lors de l’allocation des titres, explique Isabelle Kocher, directeur financier de GDF Suez. Alors qu’ils représentaient un peu plus de la moitié des commandes du livre d’ordres, 64 % du total de l’émission a été placé auprès d‘eux in fine ».
En outre, GDF Suez cherchait un moyen de financer ses développements dans le secteur. Le groupe compte déjà 1 milliard d’euros de projets qui rentrent dans le cadre de cet emprunt, et l’équivalent de 1,5 milliard d’euros de projets sont actuellement à l’étude. « Comme le développement dans les renouvelables et dans l’efficacité énergétique est au cœur de la stratégie de GDF Suez en Europe et à l’international, nous n’excluons pas de revenir sur ce marché à l’avenir lorsque d’autres projets se présenteront », poursuit Isabelle Kocher.
Dans le détail, cette émission s’est effectuée en deux tranches. La première, de maturité 6 ans, porte sur 1,2 milliard d’euros, et affiche un coupon de 1,375 %. Pour la seconde tranche, sur 12 ans, GDF Suez a placé 1,3 milliard d’euros, et a concédé un coupon de 2,375 %.