Actualités

Financement

ING vise les ETI françaises

optionfinance.fr - 24 juillet 2015

Depuis la crise de 2008 qui l’avait conduite à se réorganiser drastiquement, la banque néerlandaise ING s’était faite discrète en France. ING Commercial Banking, qui recouvre ses activités de banque de financement, compte bien désormais faire à nouveau valoir ses atouts. La structure, qui s’est rapprochée en 2013 d’ING Direct pour former ING France, emploie 150 personnes à Paris autour de trois activités : le financement des grandes entreprises, le financement immobilier et les financements structurés. Si les crédits distribués se répartissent de façon équilibrée entre ces segments, c’est l’activité liée aux grandes entreprises, plus diversifiée (cash management, émissions obligataires…) qui contribue le plus au produit net bancaire. «Nous travaillons avec l’essentiel des 50 premiers groupes cotés en France, et nous nous développons actuellement sur les 200 suivants», explique Paul-Emmanuel Aerts, directeur général d’ING CB. La banque entend profiter notamment de la tendance à la diversification des pools bancaires des entreprises de taille intermédiaire (ETI) : «Nous voulons devenir rapidement un partenaire significatif pour ces entreprises, avec pour but de représenter 5 à 10 % de leurs engagements bancaires.» Profitant des encours collectés par ING Direct (14,4 milliards en 2014), la banque commerciale s’est donné comme objectif d’atteindre 6 milliards de crédits fin 2016. Elle compte y parvenir avec un an d’avance.