Actualités

Acquisition

Interparfums préserve sa trésorerie face au faible coût du crédit

20 mars 2015 - optionfinance.fr

En rachetant à Procter & Gamble la marque de parfums et de mode Rochas, pour 108 millions de dollars, Interparfums (297 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014) a fait un choix de financement en apparence surprenant.

Malgré une trésorerie de plus de 220 millions d’euros, le groupe compte financer cette acquisition uniquement par endettement. «Compte tenu du coût actuel du crédit, nous considérons qu’il est profitable de nous endetter et de conserver nos liquidités pour d’autres opportunités d’acquisition ou de signature de contrats de licence à venir», explique Philippe Santi, directeur général délégué d’Interparfums.

Le groupe compte ainsi contracter un emprunt bancaire d’une maturité d’environ cinq ans. Pour faciliter la comptabilisation de l’emprunt dans ses comptes, la société s’endettera en euros. «Afin de ne pas être pénalisé en cas de forte hausse du dollar, nous avons déjà acheté un contrat de couverture à terme pour le montant de l’acquisition, avec une parité comprise entre 1,065 et 1,07 dollar», précise Philippe Santi.