Actualités

Financement

Kering, Teleperformance et Suez suscitent l’intérêt des investisseurs obligataires

31 mars 2017 - optionfinance.fr

Dans la lignée des émissions récentes de PSA, Engie, Spie, Veolia ou encore Edenred, trois autres groupes français ont bénéficié la semaine dernière d’un excellent accueil de la part des investisseurs obligataires. Un an après sa dernière levée de fonds, Kering a collecté 300 millions d’euros sur dix ans, avec un coupon de 1,5 %. Sous l’effet d’une sursouscription de 5,8 fois, la société a obtenu un spread de 77 points de base (pb), près de 20 pb en dessous du bas de la fourchette initiale. Pour son premier placement obligataire public, destiné à financer une partie de l’acquisition de LanguageLine Solutions, Teleperformance a pour sa part émis 600 millions d’euros sur sept ans. Le coupon, de 1,5 %, fait ressortir un spread de 110 pb. Le niveau de départ avait été fixé à… 140 pb ! Cette diminution tient également à la forte demande, qui a excédé 3,4 milliards d’euros (sursouscription de 5,7 fois). Cherchant lui aussi à refinancer une opération de croissance externe majeure, en l’occurrence celle de GE Water, Suez a enfin emprunté 1,2 milliard d’euros, répartis en deux tranches – 500 millions à échéance 2025 (coupon de 1 %) et 700 millions à maturité 2029 (1,5 %).