Actualités

Financement

Le QE insuffisant pour laisser les PME respirer ?

optionfinance.fr - 16 mai 2014

Alors que, depuis quelques semaines, les économistes s’accordent sur le fait que la mise en place d’un quantitative easing (QE) par la BCE devrait passer par le rachat d’actifs privés, ce scénario ne fait pas l’unanimité. «La BCE ne devrait pas acheter des actifs risqués, comme des obligations high yield, estime Alberto Gallo, économiste chez RBS. Elle se concentrera principalement sur des titres sûrs, ou de la dette souveraine.» Dans ce cas, un tel QE n’apporterait aucune solution au principal problème de la zone euro, à savoir les difficultés d’accès des petites entreprises au financement. Le mécanisme de titrisation, qui a été mis en place récemment par la Banque de France, représente une solution intéressante pour résoudre ce problème à terme. Toutefois, ce type d’initiative demeure encore isolé. Pour étendre ce mécanisme au niveau européen, le rôle de la BCE est assez limité. En revanche, la BEI, en partenariat avec les institutions nationales, pourrait jouer un rôle clé.