Actualités

Marchés actions

Les émetteurs profitent d’une fenêtre attractive

18 mai 2017 - optionfinance.fr

Le recul de l’indice européen de volatilité sur les marchés actions à son plus bas niveau depuis trois ans s’est traduit la semaine dernière par une reprise des opérations. D’abord, plusieurs actionnaires ont cédé des blocs de titres. En raison d’une offre limitée et d’un fort appétit des investisseurs, les vendeurs ont obtenu des décotes très faibles : 1 % pour Bpifrance qui a cédé des actions Eiffage et 0,92 % pour Bain Capital qui a vendu une participation dans Maisons du monde. Depuis un an et demi, les décotes oscillaient le plus souvent entre 2 % et 8 %. Sur le front des introductions en Bourse, la Société Générale a entamé le processus de cotation de sa filiale ALD Automotive. Le montant levé devrait dépasser 1 milliard d’euros. Afin de finaliser le refinancement de l’acquisition de GE Water, Suez a enfin lancé une augmentation de capital de 750 millions d’euros. Le groupe a opté pour une structure originale, qui n’avait plus été utilisée depuis une dizaine d’années. Après avoir collecté des ordres dans le cadre d’un placement privé auprès d’institutionnels, il a ouvert une offre au public, avec un délai de priorité de trois jours accordé aux actionnaires de la société. Ces derniers pourront ainsi souscrire les nouveaux titres à hauteur de leur participation, tandis que les ordres enregistrés lors du placement privé seront réduits à hauteur du solde de la levée de fonds. Un montage qui permet à Suez à la fois d’obtenir une décote modeste (2,8 %) et d’associer les actionnaires à l’émission.