Actualités

Entreprises

Les émissions obligataires en recul en Europe

18 février 2015 - optionfinance.fr

Le mouvement de désintermédiation bancaire au sein des grands groupes européens a marqué le pas en 2014, selon une étude récente de l’agence de notation Fitch. En effet, alors que la dette totale émise par les entreprises sur le continent a affiché une progression annuelle de 3 %, à 1075 milliards d’euros – un record depuis la crise –, la valeur des nouvelles émissions obligataires a pour sa part baissé de 6 % sur un an, à près de 420 milliards d’euros. Par conséquent, la part de la dette obligataire sur l’ensemble des nouveaux emprunts est passée de 43 % à 39 % en un an. Une tendance qui s’explique principalement par le recul des émissions dans les pays périphériques : elles se sont contractées de 10 % en Italie, et de 21 % en Espagne l’année dernière.

En revanche, dans les pays cœur, le recours à la dette obligataire poursuit sa progression. Ainsi, en France, en Grande Bretagne et en Allemagne, la valeur des nouveaux emprunts obligataires a augmenté de 16 % en moyenne. Ce sont même les entreprises françaises, avec 25 % des nouvelles émissions, qui ont eu le plus recours à ce type de financement en 2014.