Actualités

Reporting extra-financier

Les entreprises doivent encore faire des efforts

Option Finance - 11 septembre 2013

Depuis l’exercice 2012, les sociétés cotées, ainsi que les grandes entreprises non cotées, sont tenues de publier des informations sur leurs pratiques en matière de responsabilité sociale et environnementale. Et, dans l’ensemble, elles ont répondu à ces nouvelles exigences réglementaires. «Sur les 120 entreprises du SBF120, 110 ont publié ces informations et 85 d’entre elles ont fait appel à un organisme indépendant pour les vérifier, explique Eric Duvaud, associé au sein du cabinet EY. Toutefois, le sujet étant nouveau et vaste, l’auditeur en charge du dossier a émis des réserves ou des commentaires dans 56 % des cas.» Les informations sociales et sociétales, ont été moins bien abordées par les entreprises dans leur rapport, contrairement aux problématiques environnementales, comme la consommation d’énergie, plus facilement quantifiables. «Or, pour les investisseurs, le capital humain par exemple est une donnée primordiale, notamment dans les entreprises où la main-d’œuvre est importante, souligne Eric Duvaud. Dans cette optique, les sociétés doivent mesurer l’engagement de leur personnel et sa motivation à travers une enquête de satisfaction interne, analyser le taux d’absentéisme de court terme ou encore plus largement le taux de fidélisation des salariés. Certes, ces informations sont sensibles, mais elles sont essentielles à l’actionnaire pour appréhender la qualité du management.»