Actualités

Financement

Les entreprises françaises très actives sur le marché obligataire

26 février 2014 - optionfinance.fr

Au cours des deux dernières semaines, trois groupes français –sans compter l’émission d’Oceane de Suez Environnement - ont sollicité les investisseurs obligataires. Le 21 février c’est Casino qui a ouvert le bal, en plaçant sur le marché des obligations pour un montant total de 900 millions. Ces titres, d’une maturité de 10 ans, portent un coupon de 3,248%. Les sommes levées seront en partie utilisées pour optimiser l’endettement du groupe de distribution. Celui-ci a en effet lancé, dans la foulée de sa levée de fonds, une offre de rachat sur des souches obligataires existantes, arrivant à échéance en avril 2016 et février 2017. Le montant total consacré à l’opération, dont le résultat sera connu vendredi, n’a pas été précisé.

Mardi dernier, deux autres entreprises se sont présentées sur le marché high yield. Renault, noté BA1 par Moodys et BB+ par Standard & Poors, dans le haut de cette catégorie de notation, a ainsi obtenu 500 millions d’euros à sept ans, contre un coupon de 3,125%, faisant ressortir une prime de 175 points de base (pb) par rapport aux taux midswaps. L’offre a été sursouscrite 13 fois.

Enfin, le même jour, Kerneos a annoncé son intention de lever 335 millions d’euros, là encore sur sept ans. Ce montant permettra de financer le rachat en LBO de cette filiale du groupe Materis, détenu par Wendel, par Astorg Partners. Les conditions de l’opération devraient être connues en fin de semaine.