Actualités

ÉMISSIONS OBLIGATAIRES

Les groupes français très actifs sur le marché

26 septembre 2014 - optionfinance.fr

Alors que les émissions effectuées par des groupes français s’étaient relativement raréfiées depuis la fin de la période estivale, la tendance s’est inversée la semaine dernière, avec pas moins de cinq opérations réalisées ! Sur le marché obligataire classique, Gemalto a ainsi émis 400 millions d’euros sur sept ans. Affichant un rendement de 2,254 %, l’opération vise à financer partiellement l’acquisition du groupe américain SafeNet (890 millions de dollars), annoncée début août. De son côté, Vallourec a emprunté 500 millions d’euros sur dix ans, au taux de 2,25 %. Après plus de deux ans d’absence sur ce marché, la société a obtenu le plus faible coupon jamais affiché sur cette maturité par un émetteur noté BBB. Souhaitant également profiter de conditions de marché attractives, Kering a levé le même montant, sur sept ans. La rémunération versée atteint 1,375 %. Wendel a également sollicité les investisseurs pour lever 400 millions d’euros à échéance 2024. Le rendement s’établit à 2,75 %.

L’autre actualité concerne le segment des titres hybrides. Afin de financer son OPA sur l’opérateur espagnol Jazztel, Orange a récolté l’équivalent de 3 milliards d’euros, émis dans la monnaie européenne (deux tranches d’un montant total de 2,25 milliards) et en livres sterling (600 millions). Les coupons versés sont compris entre 4 % et 5,75 %. Il s’agit de la deuxième émission de titres subordonnés de l’année pour le spécialiste des télécoms, après son opération inaugurale de janvier. Enfin, Arkema a quant à lui annoncé son intention de financer partiellement le rachat d’une filiale de Total en titres hybrides.