Actualités

PME

Les obligations cotées sont moins populaires en France qu’en Allemagne

27 juin 2014 - optionfinance.fr

Les PME françaises émettent beaucoup moins d’obligations cotées que leurs consoeurs allemandes. En effet, selon une étude récente de l’agence de notation Scope Ratings, alors que les petites entreprises hexagonales ont émis en valeur 175 millions d’euros de tels titres depuis 2009, les PME allemandes ont levé de cette manière environ 7 milliards d’euros sur la même période. Un écart significatif qui s’expliquerait, selon Scope Ratings, par le fait que les entreprises françaises préfèrent recourir aux placements privés, qui leur permettent de lever de la dette selon un processus plus flexible qu’en s’adressant aux marchés.

Par conséquent, les bilans des petites sociétés françaises dépendent largement moins des obligations cotées que ceux des PME allemandes. La valeur moyenne d’une émission obligataire cotée pour une PME française est de 12,5 millions, soit 5 % de son bilan, contre 48 millions d’euros pour une entreprise outre-Rhin, soit environ 25 % de son bilan.