Actualités

Conjoncture

Les PME françaises ont renforcé leur structure financière

optionfinance.fr - 13 décembre 2013

Face à la crise, les PME françaises ont multiplié les efforts pour se renforcer sur le plan financier. Selon une étude d’Euler Hermes réalisée au troisième trimestre de cette année, elles ont ainsi mené les ajustements nécessaires pour compenser la faiblesse de la demande et baisser les coûts. Tout d’abord, une grande majorité d’entre elles ont réduit leurs outils de production pour pallier le manque de commandes. De ce fait, en 2013, quatre entreprises sur cinq ont enregistré un taux d’utilisation de leurs capacités supérieur à 80 %, alors qu’elles n’étaient que trois sur quatre en 2012. Ensuite, deux tiers des PME ont contenu les délais de paiement de leurs clients malgré un environnement économique difficile. Enfin, elles ont amélioré (pour 33 % d’entre elles) ou stabilisé (45 % des sociétés) leur trésorerie. Malgré ces nouvelles encourageantes sur la santé financière des PME, ces dernières continuent à souffrir d’une conjoncture économique qui ne devrait pas s’améliorer. L’assureur crédit prévoit en effet une croissance faible, à 0,6 % en 2014. Pour les sociétés interrogées, les risques pour 2014 restent en outre nombreux. Les plus importants sont la pression concurrentielle sur les prix (24 % des sondées classent ce risque en tête), le coût de la main-d’œuvre (17 %) et des achats de matières premières (14 %), et la faiblesse de la demande (14 %). Les petites et moyennes entreprises restent très prudentes et, en majorité, elles ont choisi de limiter leur niveau d’investissement l’an prochain. Ainsi, pour 2014, seules 21 % d’entre elles envisagent une hausse de leurs investissements, contre 24 % cette année.