Actualités

Obligations

Les rachats de souches se multiplient

10 juin 2016 - optionfinance.fr

Après Alstom en février, Unibail-Rodamco en avril puis Foncière des Régions et LafargeHolcim en mai, Wendel et Casino ont lancé la semaine dernière une offre de rachats sur plusieurs de leurs souches obligataires. Couplées le plus souvent à de nouvelles émissions, ces opérations dites de «liability management» répondent à l’objectif des émetteurs d’optimiser les conditions actuellement offertes sur le marché obligataire. «Souhaitant profiter des taux bas et de la baisse des spreads initiée en mars, les groupes français ont été très actifs sur ce dernier depuis trois mois, en levant près de 28 milliards d’euros, rappelle Jean-Philippe Brioudes, directeur origination debt capital market chez HSBC France. Afin de limiter le coût de portage, c’est-à-dire la différence entre le taux auquel ils empruntent et celui auquel ils placent leurs liquidités, ils sont incités à procéder à une gestion active de leur dette.» D’autres sociétés françaises envisageraient de lancer prochainement ce type de transactions.