Actualités

Financement

Michelin émet à son tour des obligations convertibles non dilutives

06 janvier 2017 - optionfinance.fr

Après Total, Technip, Valeo ou encore LVMH, c’est au tour de Michelin d’émettre des obligations convertibles remboursables uniquement en numéraire, ce qui les rend non dilutives. Le groupe a levé jeudi dernier 500 millions de dollars à échéance 2022, au taux de 0 %. Les fonds émis ont été immédiatement convertis en euros. Après swap, la rémunération finale s’établit en territoire négatif.