Actualités

Dette

Pemberton lève 1,2 milliard d’euros pour financer les ETI européennes

17 novembre 2016 - optionfinance.fr

«Start-up de la dette privée». C’est en ces termes que se définit la société de gestion britannique Pemberton, créée il y a environ deux ans et qui vient de finaliser le closing d’un fonds de dette senior de 1,2 milliard d’euros. Disposant d’un bureau à Paris depuis un an, cette structure entend allouer cette enveloppe à des ETI européennes, réalisant entre 75 millions d’euros et 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Alors que la classe d’actifs «dette privée» suscite l’intérêt d’un nombre croissant de sociétés de gestion, Pemberton revendique un positionnement spécifique. «A la différence de la plupart de nos concurrents, nous avons choisi de débuter notre activité avec des équipes dans plusieurs pays, en l’occurrence six, ce qui nous permet par exemple d’offrir un meilleur accompagnement aux ETI que nous finançons dans le cadre de leurs acquisitions transfrontalières, explique Geoffroi de Saint Chamas, associé et responsable des activités en France. En outre, nous ciblons un panel extrêmement diversifié d’entreprises, qui peuvent être sous LBO ou non, et exercer dans des secteurs défensifs comme plus complexes (matières premières…). »    

Les montants investis, remboursables in fine, s’établissent le plus souvent dans une fourchette de 30 à 70 millions d’euros et affichent des maturités allant de six à huit ans. Le coupon minimal s’élève à 5 % environ. A ce jour, plus de 540 millions d’euros ont déjà été injectés dans treize sociétés, dont trois françaises. La France a vocation à représenter entre un quart et un tiers de l’exposition du véhicule.