Actualités

Emission

Pierre & Vacances refinance sa dette

06 février 2014 - optionfinance.fr

Faisant face à deux échéances de refinancement l’année prochaine, le groupe Pierre & Vacances a préféré prendre les devants. Il vient en effet de racheter 83,2 % des obligations convertibles en actions nouvelles ou existantes (Oceane) qu’il avait émises en 2011. Le montant de cette opération avoisine 100 millions d’euros. Afin de la financer, la société a lancé, le 5 février, une émission d’obligations à option de remboursement en numéraire et/ou en actions nouvelles et/ou existantes (Ornane). Le recours à ce mode de financement s’explique d’abord par son coût, moins élevé que celui d’une émission obligataire classique. En outre, contrairement à une Oceane, l’Ornane offre la possibilité de payer les porteurs qui le choisissent en cash plutôt qu’en actions, ce qui permet de limiter potentiellement la dilution des actionnaires. Pierre & Vacances prévoit de lever environ 100 millions d’euros sur cinq ans et huit mois. Compte tenu d’un profil de risque de crédit équivalent, selon des banquiers, au haut de la catégorie high yield, le groupe a dû offrir les conditions les plus favorables aux investisseurs. En effet, le coupon versé, 3,50 %, s’établit en haut de fourchette (2,75 % - 3,50 %). Pour sa part, la prime de conversion s’inscrit en bas de fourchette, à 30 % au-dessus du cours boursier en vigueur la veille du lancement de l’opération (30 % - 35 %).

En parallèle, le groupe a également signé un accord avec ses banques sur un renouvellement de son crédit syndiqué. La nouvelle ligne, de 190 millions d’euros, s’étend sur cinq ans.