Actualités

LBO

S&P tire la sonnette d’alarme face aux leviers d’acquisition

13 avril 2018

Sous l’effet de l’accélération de la croissance internationale et de l’abondance de liquidité aux mains des fonds de private equity – ceux-ci détenaient 1 700 milliards de dollars de cash à déployer à fin 2017 –, les multiples d’acquisition des sociétés sous LBO continuent de progresser des deux côtés de l’Atlantique. Les leviers d’endettement suivent la même tendance. Le ratio moyen dette sur Ebitda vient en effet d’atteindre 5 fois en Europe et aux Etats-Unis, se rapprochant ainsi de son pic de 2007. Mais alors que le cycle économique mondial pourrait prochainement se retourner et que les taux d’intérêt sont repartis à la hausse, S&P redoute une dégradation de la situation financière des entreprises, et par ricochet des pertes pour les investisseurs. Il faut dire que, d’après l’agence, le rendement rapporté au risque de la plupart de ces opérations à effet de levier, mesuré en fonction du spread octroyé par unité de levier, n’avait jamais été aussi bas depuis 2008.