Actualités

LBO

Spie refinance sa dette

16 janvier 2015 - optionfinance.fr

La semaine dernière, le groupe d’ingénierie Spie a refinancé une partie de la dette qui avait été mise en place en 2011, lors de son rachat sous LBO par Clayton Dubilier & Rice, Ardian, et la Caisse de dépôt et de placement du Québec.

La société a contracté une tranche de crédit senior syndiqué de 625 millions d’euros, de maturité 4,5 ans, assortie d’une marge de 425 points de base (pb) au-dessus de l’Euribor 3 mois. En outre, elle a mis en place une ligne subordonnée (second lien) de 186 millions d’euros sur 7 ans, pour laquelle elle concède un coupon de 7,75 % au-dessus de l’Euribor – avec un plancher de 1 % pour ce dernier.

Ces nouveaux emprunts ont permis à Spie de rembourser ses tranches de dette les plus coûteuses. Ainsi, la société a remboursé par anticipation son emprunt obligataire high yield de 375 millions d’euros, qui affichait un coupon de 11 %, ainsi que 430,5 millions d’euros sur son prêt d’actionnaires (soit 72 % de ce dernier), dont le taux d’intérêt s’élevait à 8 %.

En outre, la société a contracté une nouvelle ligne de crédit de 100 millions d’euros, à échéance août 2018, afin de financer de nouvelles acquisitions. La marge s’élèverait, selon un banquier, à 400 pb au-dessus de l’Euribor.

Si ces opérations ont permis au groupe de réduire le coût de sa dette, elles ont augmenté le levier d’endettement de la société. Ce dernier, qui était de 3,9 fois l’Ebitda fin 2013, s’établirait désormais à 5 fois.