Actualités

OBLIGATIONS CONVERTIBLES

Total met en place un montage «anti-dilution» innovant

27 novembre 2015 - optionfinance.fr

Pour son retour sur les marchés le 25 novembre dernier – 1,2 milliard de dollars levés sur sept ans, au taux de 0,50 % –, Total a opté pour un montage financier original. Souhaitant bénéficier du coût de financement le plus faible possible, le groupe a choisi d’émettre des obligations convertibles (OC) en actions, mécaniquement moins onéreuses que des obligations classiques («sèches») en raison de l’option de conversion qu’elles intègrent. Pour éviter tout risque de dilution associé aux OC, il a opté pour des titres remboursables uniquement en numéraire. Si le cours de Total à l'échéance des OC dépasse le montant nominal de ces dernières, les investisseurs seront remboursés à hauteur du principal, ainsi que du différentiel entre le nominal des OC et le cours de Total dans sept ans. Afin de sécuriser le coût de financement, la société a souscrit en parallèle un produit dérivé auprès d’une contrepartie, lui permettant de se couvrir en cas de hausse de son cours. De ce fait, le groupe ne remboursera que le principal. En outre, aucune nouvelle action ne sera émise, rendant la transaction intégralement neutre pour les actionnaires actuels. Total est le premier groupe français à recourir à cette technique, jusqu’à présent peu utilisée (Fresenius, Vodafone, Iberdrola).