Actualités

Obligations

Une semaine chargée pour les émetteurs français

29 mai 2015 - optionfinance.fr

Profitant de la baisse de la volatilité sur le marché obligataire, qui s’est traduite depuis mi-mai par un léger recul des taux d’intérêt, cinq émetteurs français ont sollicité les investisseurs la semaine dernière. Sur le segment investment grade, Air Liquide a d’abord levé 500 millions d’euros afin de refinancer deux lignes arrivant à échéance ce mois-ci. D’une durée de dix ans, cet emprunt affiche un coupon de 1,25 %. De son côté, La Poste a émis à des conditions comparables en termes de montant et de maturité. La rémunération versée est quant à elle légèrement inférieure : 1,125 %, un niveau historiquement bas pour la société.

Sur le segment high yield, trois opérations ont également été lancées. En passe de s’introduire en Bourse, Europcar a emprunté 475 millions d’euros à échéance 2022. Cette levée de fonds vise à renforcer son profil financier avant la cotation, à travers notamment un allongement de la maturité de sa dette. Reflétant sa notation B, dans le milieu de catégorie haut rendement, le loueur de véhicules a consenti un rendement de 5,875 %. Pour leur part, Nexans et CMA-CGM ont sondé l’intérêt des investisseurs. Tandis que le spécialiste des câbles entend émettre 250 millions d’euros – une durée de cinq ans était envisagée –, l’armateur prévoyait de réaliser une émission libellée en euros et en dollars, sur environ cinq ans.

Cette vague d’emprunts obligataires devrait se poursuivre dans les prochains jours. Cette semaine, le groupe Bolloré est notamment attendu sur le marché.