L'actualité des trackers

Interview de Waldemar Brun-Theremin, de Turgot AM

« Nous privilégions actuellement des ETF qui répliquent des indices dits “intelligents” ou smart beta »

25 novembre 2013

Trois questions à Waldemar Brun-Theremin, directeur général de Turgot AM.

Turgot AM vient de lancer Smart World, un fonds d'allocation investi à travers des ETF. Pourquoi ce choix ?

Par rapport à la multigestion classique, investir dans des ETF offre plusieurs avantages. D'abord, cela nous permet de créer un fonds diversifié en maîtrisant nos coûts. Les frais de gestion annuels sur les ETF sont compris entre quelques points de base et 0,45 %, soit des niveaux particulièrement réduits qui nous permettent de proposer 1,9 % de frais de gestion pour Smart World. Ensuite, ce type de produits se traite facilement sur les marchés. Ils offrent donc une importante liquidité. Nous avons ainsi la possibilité quasi instantanée de réaliser des arbitrages et de reconfigurer notre portefeuille.

Quelle est la méthodologie du fonds ?

Smart World a pour objectif d'investir à la fois dans des ETF actions et obligataires avec une exposition internationale. Nous avons pour ambition de proposer une exposition actions plus marquée tout en limitant le risque grâce au coussin obligataire. Actuellement, le fonds est investi à 72 % en ETF actions et privilégie certaines stratégies. Faisant le constat que les marchés actions ont atteint des niveaux assez élevés de valorisation, nous ne sommes pas à l'abri de corrections dans les prochains mois. Pour protéger le fonds, nous privilégions donc actuellement des ETF qui répliquent des indices dits «intelligents» ou smart beta, en particulier ceux qui réduisent la volatilité. Nous avons par exemple investi dans Ossiam Minimum Variance pour notre exposition américaine ou encore dans First Trust UK Capital pour le marché anglais.  

Quels sont vos objectifs ?

Nous serions particulièrement satisfaits si les encours du fonds atteignaient 5 millions d'euros au printemps prochain. Compte tenu de l'univers très large des ETF et de la diversification offerte par les fournisseurs sur ce marché qui se poursuit en matière notamment d'exposition obligataire, ce fonds n'aura pas de contrainte de taille. En revanche, nous allons veiller à la bonne sélection des ETF en fonction de la macroéconomie, grâce également aux conseils de Myflow, afin de toujours délivrer une performance intéressante tout en limitant la prise de risques.