Actualités

Stratégie

Acofi s’associe à La Française

24 juillet 2014 - optionfinance.fr

Une nouvelle page se tourne pour Acofi. Après avoir orienté depuis deux ans sa gestion autour des fonds de prêts directs à l’économie et cédé notamment ses fonds actions en début d’année, la société de gestion, créée en 1990, vient de s’associer avec La Française, qui devrait entrer à hauteur de 20 % à son capital avant d’en détenir d’ici six ans la majorité. «Nous franchissons un cap très important avec la signature de ce partenariat stratégique avec La Française, confie Thibault de Saint Priest, associé gérant d’Acofi. Notre adossement à cet acteur va nous aider à mobiliser plus vite un plus grand nombre d’investisseurs institutionnels dans nos fonds de prêts directs à l’économie.» Acofi vient d’ailleurs de signer deux premiers closings pour un fonds d’infrastructures énergétiques (Transition Energétique France) et un fonds dédié au financement d’équipements industriels stratégiques pour les entreprises (PREDIREC Leasing Stratégique), qui ont pour cible d’atteindre respectivement 200 millions d’euros.

Fin 2011, Acofi avait déjà initié un partenariat avec Groupama AM pour lancer son premier fonds de prêts immobiliers, avant de poursuivre ce projet seul, compte tenu des difficultés rencontrées par la maison mère de son partenaire. Depuis, Acofi n’a pas hésité à conclure un autre partenariat opérationnel pour le lancement d’un fonds de prêts aux collectivités locales avec Arkéa Banques Entreprises et Institutionnels (Groupe Crédit Mutuel Arkéa). Mais le partenariat avec La Française s’inscrit cette fois dans une dimension plus globale. La Française devrait en effet commercialiser à terme l’ensemble des produits d’Acofi. «Partageant la même vision quant à l’importance de créer un acteur majeur sur le segment du financement de l’économie, thématique d’investissement qui est amenée à prendre de l’ampleur compte tenu de la désintermédiation bancaire, nous allons avoir désormais les moyens pour faire croître nos encours», ajoute Thibault de Saint Priest. Avec 750 millions d’euros d’encours gérés et conseillés, Acofi vise à doubler cette somme d’ici à la fin de l’année.