Actualités

Etude

Activité soutenue pour les fonds de dette privée sur le marché français

07 juin 2018 - optionfinance.fr

France Invest (anciennement AFIC) et Deloitte viennent de publier la toute première étude sur les fonds de dette privée levée et gérée par les acteurs du capital-investissement. Elle rassemble les statistiques provenant de 16 membres de France qui représentent l’essentiel du marché de la dette privée de ces acteurs en France. Si la tendance est à la hausse des investissements avec un triplement des encours en cinq ans, l’étude montre tout de même une baisse importante des montants levés en 2016.  En 2017, les capitaux levés ressortaient à 2,3 milliards d’euros, en progression par rapport à 2016 (910 millions d’euros), mais en baisse par rapport à 2015 (3,7 milliards d’euros). Par ailleurs, la majorité des opérations menées concerne le financement d’opérations de capital-transmission. Elles ont été au nombre de 52 en 2017 sur un total de 88 et de 41 en 2016 sur un nombre total d’opérations de 73. Les opérations de refinancement interviennent en deuxième position et sont suivies par le financement de la croissance interne et de la croissance externe. Autre enseignement de cette étude : les catégories de financement sont assez diversifiées, si la dette senior et la dette unitranche regroupent les principales opérations, les fonds mezzanine sont également très présents. D’un point de vue sectoriel, les fonds de dette privée soutiennent principalement le secteur des biens et services industriels et de la chimie qui concentre plus d’un tiers des opérations. Il est suivi par le secteur des biens et services de consommation, puis par le médical et les biotechnologies. A noter tout de même, par rapport au marché européen, le marché français représente seulement 12 % des levées réalisées en 2017.