Actualités

Gestion espagnole

Bestinver fait face au départ d’un dirigeant emblématique

14 octobre 2014 - funds.fr

Bestinver n’est certes pas Pimco, mais le départ soudain de Francisco García Paramés, directeur des investissements, a plongé la société de gestion espagnole dans la tourmente. Considérée comme un des fleurons de gestion d’actifs espagnole, cette boutique spécialisée dans la gestion actions value a dû faire face à des sorties massives. Début octobre, plus de 1 milliard d’euros ont été retirés en quelques jours à peine, soit près de 15 % de l’encours global. Les encours de la sicav luxembourgeoise ont été divisés par deux. Morningstar a immédiatement placé sous surveillance les neuf fonds Bestinver avant d’abaisser la notation de trois d’entre eux. 

A l’origine family office, Bestinver est une filiale à 100 % du conglomérat Acciona coté à la Bourse de Madrid. Dans le cadre d’un recentrage de ses activités, Acciona avait annoncé il y a plusieurs mois son souhait de trouver un repreneur pour sa société de gestion. Cette annonce avait bien provoqué quelques tensions entre l’actionnaire et Francisco García Paramés, mais pas d’inquiétude particulière chez les clients. Jusqu’à fin août, la société était d’ailleurs en collecte positive. Pour l’heure, le président de Bestinver, Luis Rivera, arrivé au début de l’été, tente de rassurer et les deux principaux gérants de la maison, Álvaro Guzmán et Fernando Bernand, sont toujours là. Des recrutements seraient en cours pour renforcer l’équipe de gestion. De son côté, dans l’attente d’un accord avec Acciona, Francisco Garcia Parames envisagerait un tour de table d’investisseurs espagnols et internationaux pour monter sa société de gestion.