Actualités

Rapport

Des efforts à faire en matière de connaissance financière

optionfinance.fr - 24 mars 2014

La culture financière fait cruellement défaut aux Européens ! Tel est le constat formulé par l’Efama (European Fund and Asset Management Association), qui vient de publier un rapport sur l’éducation des investisseurs. «Nous avons compilé des études empiriques qui montrent que deux Européens sur trois ne sont pas en mesure de définir des notions financières de base comme l’inflation ou le taux d’intérêt, commente Bernard Delbecque, directeurs de la recherche au sein de l’Efama. Des différences sont néanmoins notables entre les pays. Ceux d’Europe du Nord, comme la Suède, ont une culture financière plus importante, notamment grâce à leur système de fonds de pension qui est généralisé à l’ensemble de la population.»

La France, en revanche, se classe parmi les mauvais élèves. Conscients du problème, les professionnels de la gestion d’actifs ont pris des initiatives pour améliorer la situation. Les associations nationales membres de l’Efama ou encore certains asset managers se mobilisent sur le sujet de l’éducation financière en allant à la rencontre des étudiants, en organisant des formations ou même en instaurant un dialogue avec les pouvoirs publics sur ce sujet. Mais il reste encore une marge de progression importante. «Les autorités européennes ont, ces dernières années, mis l’accent sur la qualité et la transparence des informations diffusées auprès des investisseurs, mais si ces derniers ne les comprennent pas, l’impact de ces mesures n’a que peu de poids dans leurs orientations d’investissements, souligne Peter de Proft, directeur général de l’Efama. Même si au niveau de l’industrie de la gestion financière nous avons un rôle à jouer dans l’éducation financière, en faisant prendre conscience de ce problème aux autorités, cette problématique doit avant tout être prise en charge dès l’école.»