Actualités

Etude

Des épargnants français trop optimistes

fundsmagazine.fr - 29 juin 2016

Dans le cadre de la cinquième édition de son étude annuelle des investisseurs, Schroders Global Investor Study 2016, Schroders s’est intéressé aux particuliers ayant l’intention d’investir au moins 10 000 euros au cours des douze prochains mois, ainsi qu’à tous ceux qui ont procédé à des arbitrages de portefeuille au cours des cinq dernières années. Il ressort de l’étude que, au niveau mondial, les attentes des investisseurs en matière de revenus et de rendement à long terme sont excessives : globalement, les investisseurs espèrent obtenir un rendement de 9,1 % en moyenne. Dans le contexte actuel de taux bas, ils risquent d’être déçus !
En Europe de l’Ouest, la France figure en trio de tête des pays où les investisseurs sont particulièrement optimistes en matière de génération de rendement. En effet, les épargnants français espèrent obtenir en moyenne près de 8 % par an, et seuls les investisseurs ibériques visent mieux (l’Espagne avec 8,5 % et le Portugal 8,3 %). L’optimisme, voire le manque de lucidité, en matière d’objectifs d’investissement, n’épargne donc pas l’Hexagone, puisque 36 % des investisseurs français comptent même atteindre une performance à deux chiffres, talonnant encore de près l’Espagne (42 %) et le Portugal (41 %).