Actualités

Stratégie

Des performances réduites en raison d’un mauvais timing d’investissement

27 octobre 2016 - optionfinance.fr

Si les sociétés de gestion n’ont de cesse de répéter que le timing d’investissement est à prendre en compte sur les marchés, les investisseurs ont souvent tendance à laisser de côté ce paramètre. Or un mauvais choix d’entrée ou de sortie dans un fonds peut s’avérer particulièrement pénalisant sur les performances même de long terme. Selon une étude réalisée par Morningstar, les mauvais choix d’investissement ont coûté en moyenne  0,34 points de base de performance annualisée sur les cinq dernières années aux investisseurs européens (voir graphique).

Selon le fournisseur de données, les investisseurs qui sélectionnent des fonds plus concentrés et donc plus risqués, doivent davantage faire attention au timing d’investissement. Selon l’étude, ils obtiennent en effet en moyenne des retours sur investissement plus faibles que les rendements totaux sur la période étudiée. Par exemple, ceux investissant dans des fonds actions ciblant un pays émergent et un secteur d’activité enregistrent les plus forts manques à gagner de respectivement -1,05 point et -1,38 point. D’après Morningstar, un mauvais timing d’investissement est également plus pénalisant dans un contexte de marché plus volatil et cela quelque soit les classes d’actifs.