Actualités

Gestion entrepreneuriale

Gaspal Gestion rejoint l’incubateur de place Emergence

05 juillet 2018 - optionfinance.fr

Emergence, le fonds d’incubation de sociétés de gestion entrepreneuriales françaises, vient d’annoncer un nouvel investissement : le fonds Valeurs Croissance Rendement de Gaspal Gestion sera le 17e support à recevoir le soutien de cette initiative portée par les investisseurs institutionnels de la place parisienne. Gaspal Gestion va ainsi bénéficier pour quatre ans de 50 millions d’euros de souscription de la Sicav Emergence pour son fonds actions, en échange d’un partage des revenus qu’il génèrera. «Cet apport de 50 millions d’euros nous permet de doubler l’encours sous gestion du fonds et ainsi d’atteindre une taille suffisante pour être étudié par les investisseurs institutionnels. Nous allons profiter de ce label pour prospecter de nouveaux investisseurs, notamment étrangers», se réjouit Christian Ginolhac, président de Gaspal Gestion, une petite boutique comptant 600 millions d’euros d’actifs sous gestion au total. Le fonds incubé privilégie les actions assurant une distribution pérenne de dividendes sur longues périodes et de préférence en croissance, plutôt qu’un rendement ponctuel élevé résultant notamment du cours de Bourse. Ce qui lui a permis de dégager depuis sa création en 2008 une performance de 75,35 %, contre 22,97 % pour l’EuroStoxx50 à dividendes réinvestis.

Cet investissement intègre un compartiment de la Sicav Emergence dédié aux actions. Lancé il y a deux ans, ce compartiment (fermé à la souscription comme le reste de la Sicav) vient prendre le relais d’un précédent qui est en phase de désinvestissement après quatre années d’incubation et dont la performance (incluant le partage de revenus) entre mars 2015 et juin 2018 a atteint 13,4 %, soit une surperformance de 9 % par rapport à l’indice. «Ce nouveau compartiment actions a attiré 14 investisseurs institutionnels et permet d’allouer des tickets de 50 millions d’euros par société de gestion incubée. Lors du cycle d’investissement précédent, 12 institutionnels s’étaient mobilisés et les tickets étaient de 30 millions», explique Antoine Rolland, président de NewAlpha, le gérant délégataire d’Emergence. Une dynamique que les promoteurs de la Sicav expliquent par son positionnement original sur l’incubation et l’accélération : «Il existe un potentiel d’innovation très important chez les entrepreneurs de la gestion d’actifs française et cela intéresse les investisseurs. L’objectif d’Emergence est que les institutionnels investissent ensemble et sur une période longue pour soutenir les jeunes sociétés de gestion créatives et audacieuses», précise Alain Leclair, président d’Emergence.

L’incubateur n’évalue toutefois pas dans quelle mesure les institutionnels français engagés dans la Sicav réinvestissent en direct dans les fonds une fois la période d’accompagnement terminée. En revanche, ses promoteurs assurent qu’au global, les sociétés soutenues depuis la création d’Emergence en 2012 ont vu leurs encours sous gestion multipliés par trois, pour atteindre 7,4 milliards d’euros. Des encours levés à 55 % auprès d’investisseurs étrangers, ce qui rejoint un des objectifs premiers de l’initiative : exporter l’esprit entrepreneurial de la gestion d’actifs à la française.