Actualités

Courtage

iDealing veut déployer son offre auprès des gestionnaires d’actifs

25 février 2016 - optionfinance.fr

Proposant ses services de courtage à faible frais en ligne depuis 2012 en France, le britannique iDealing passe désormais à l’offensive. Après être devenu adhérent compensateur sur les marchés européens, il a supprimé les frais de courtage sur les instruments cotés sur Euronext (actions, obligations, ETF…) depuis la fin de l’année dernière. «En adoptant le self clearing ou l’auto-compensation, nous avons réduit le nombre d’intermédiaires pour le passage des ordres, ce qui nous a permis d’offrir la gratuité à tous nos clients sur ces transactions puisque notre modèle, reposant surtout sur l’informatique, fonctionne déjà avec de faibles coûts», commente Lee Foster Bowman, fondateur et président d’iDealing. Le courtier, qui se rémunère néanmoins à travers des commissions notamment sur le versement de dividendes et prélève des frais sur d’autres catégories de produits veut ainsi accélérer sa percée en dehors du Royaume-Uni où il est présent depuis 2000.

Surtout, il veut désormais convaincre les gestionnaires d’actifs d’utiliser sa plateforme de courtage. Pour le moment, iDealing qui revendique 1,3 % de parts de marché en France n’est utilisé que par des particuliers ou par des entreprises. Mais le courtier espère bien convaincre ses premiers gérants dès cette année, comme il a réussi à le faire au Royaume-Uni où une trentaine utilise déjà sa plateforme.