Actualités

Fusion

Janus Henderson a étoffé son offre sur le marché français

21 septembre 2017 - fundsmagazine.fr

Depuis le 30 mai 2017, le mariage de raison entre le Britannique Henderson et l’Américain Janus Capital est officiel. Le nouveau groupe, baptisé Janus Henderson Investors, pèse plus de 302 milliards d’euros d’encours. Pour préserver les équilibres, une direction bicéphale réunissant Andrew Formica et Dick Weil a été mise en place. En France, c’est Charles-Henri Herrmann, ex-Henderson GI, qui a pris la tête du bureau parisien (3 milliards d’euros d’actifs sous gestion). Celui-ci est passé de six à dix personnes après l’intégration de deux personnes de l’équipe parisienne de Janus et le recrutement récent de Jon Dubarbier en tant que directeur distribution externe pour la France et Monaco. L’équipe compte désormais quatre commerciaux pour couvrir la France, Monaco et la Suisse francophone.
«Historiquement, Henderson GI avait une clientèle “wholesale” (banques privées, family offices et multigérants) sur le marché français. La fusion a enrichi la gamme de fonds proposée à nos clients. Elle devrait nous permettre ensuite de renforcer notre présence auprès des investisseurs institutionnels, explique Charles-Henri Herrmann. L’offre de gestion, axée auparavant sur les actions européennes et le long/short actions, a par exemple été complétée avec le fonds Janus Global Life Sciences investi dans les biotechs ou l’offre en gestion quantitative que nous allons promouvoir auprès de la clientèle institutionnelle.» Pour séduire ces derniers, l’équipe parisienne va également mettre en avant le fonds Henderson Global Care Growth géré par Hamish Chamberlayne, Janus Henderson Investors étant la première société de gestion étrangère à bénéficier du label ISR pour un de ses fonds.