Actualités

OPCVM

La décollecte se poursuit en mars

18 avril 2014 - optionfinance.fr

Après une décollecte de près de 9 milliards d’euros en février, la gestion collective française n’a pas réussi à redresser cette tendance en mars. Selon les dernières statistiques publiées par Europerformance-a Six Company, les OPCVM français ont subi des rachats de plus de 10,5 milliards d’euros à la fin du mois dernier. Les fonds de trésorerie ont, comme en février, enregistré la plus forte décollecte, qui s’élève encore à près de 10 milliards d’euros. Les investisseurs ont également délaissé d’autres classes d’actifs, comme les fonds diversifiés (-890 millions d’euros) ou les fonds actions (-538 millions d’euros). En revanche, les flux sont restés légèrement positifs sur les fonds obligataires qui ont réuni près de 1 milliard d’euros en mars.

Compte tenu de ces chiffres qui n’ont pas été compensés par l’effet marché, les encours de la gestion collective française se sont contractés sur le mois de 1,39 %. Ils s’élèvent ainsi à 772 milliards d’euros, dont 283 milliards d’euros pour les fonds monétaires, 93 milliards d’euros pour les produits obligataires ou encore 210 milliards pour les OPCVM actions.