Actualités

ISR

La gestion indicielle encore très en retard

oprionfinance.fr - 31 janvier 2014

A l’heure où la gestion indicielle représente jusqu’à 20 % des encours gérés dans le monde, voire 80 % pour certains fonds de pensions américains, cette pratique de gestion intègre peu les démarches d’investissement responsable. Pourtant selon une étude menée par Novethic, la gestion indicielle n’est pas incompatible avec la prise en compte de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. Quelques investisseurs institutionnels les ont d’ailleurs intégrés, comme le fonds de pension norvégien KLP ou plus récemment l’Erafp en France. Mais pour une démocratisation de ces pratiques, l’offre de fonds indiciels ISR reste aujourd’hui trop limitée et concentrée sur les marchés actions. Au total Novethic n’a recensé que 160 indices (voir les principales familles dans le tableau ci-dessous) et 20 ETF ISR dans le monde. Pourtant des initiatives commencent à émerger, comme celle du fournisseur MSCI qui développe, depuis 2011, une gamme d’indices excluant les armes controversées. Le gestionnaire Theam vient d’ailleurs de basculer l’ensemble de sa gestion en utilisant ce type de benchmark.