Actualités

Fonds monétaires

Le Brexit inquiète globalement peu les gérants européens

13 mai 2016 - optionfinance.fr

La perspective de voir le Royaume-Uni sortir de l’Union européenne (UE) à l’issue du référendum du 23 juin prochain préoccupe peu la majorité des gérants de fonds monétaires. Selon une récente étude de Moody’s, seulement 42 % des 12 sociétés de gestion interrogées – dont les encours représentent environ 40 % du marché monétaire en Europe – ont défini un «plan d’urgence» qu’elles activeraient en cas de Brexit, comprenant par exemple des changements en matière d’allocation d’actifs. Pour leur part, plus de la moitié des sondés ne prévoient pas de modifier leur stratégie de placement, estimant que l’impact d’un tel scénario sur le marché monétaire sera marginal.

En revanche, la sortie du Royaume-Uni de l’UE pourrait conduire une partie de ces sociétés de gestion (18 %) à renforcer leurs effectifs au sein de l’espace communautaire, notamment afin de pouvoir continuer à y distribuer leurs fonds UCITS domiciliés outre-Manche. L’UE interdit en effet leur commercialisation par des équipes qui ne seraient pas basées dans un Etat membre. Les gérants restent toutefois prudents : ce point ferait très probablement l’objet de négociations entre la Grande-Bretagne et les instances européennes en cas de Brexit.