Actualités

Innovation financière

Le groupe Trecento fait entrer les ICO dans le monde de la gestion

14 juin 2018 - optionfinance.fr

Le groupe Trecento, qui possède la société Trecento Asset Management (AM) spécialisée dans la gestion de fonds thématique pour le compte des investisseurs institutionnels, va lancer une ICO, une première dans le monde de la gestion. «Depuis deux ans, nous nous intéressons à la thématique de la blockchain, relate Alice Lhabouz, présidente du groupe Trecento et de Trecento AM. Celle-ci devrait en effet modifier en profondeur tous les secteurs de l’économie. Les spécialistes résument ainsi les avancées apportées par la blockchain : Internet avait retiré la propriété, la blockchain va la rendre.» Pour participer à ces changements, le groupe Trecento souhaite financer par le biais d’un fonds spécialisé sur le thème de la blockchain, les entreprises qui mettent en place des projets dans ce domaine. «Nous constatons un intérêt croissant des investisseurs institutionnels, des family offices et des banques privées sur cette thématique car le potentiel de performance est élevé, poursuit Alice Lhabouz. Seulement pour l’instant, seuls des gérants offshore proposent ce type de produits, ce qui ne convient pas à la clientèle institutionnelle.» Après avoir analysé ces tendances et le marché, les équipes ont décidé de créer une société de gestion domiciliée en Suisse et baptisée Trecento Blockchain Capital afin de gérer ce nouveau fonds. «Genève constitue un hub financier important où beaucoup d’investisseurs s’intéressent à la blockchain et où de nombreux projets ont été montés», souligne Alice Lhabouz. Les gérants veulent en effet constituer une communauté autour de leur nouvelle structure et lanceront des appels à projets autour de la blockchain. Pour lancer cette nouvelle société de gestion sœur, le groupe Trecento a décidé de lever des fonds sous la forme d’une ICO. Cette dernière permet par le biais de crypto-monnaies d’obtenir des fonds libellés en «token». «Nous venons de lancer une ICO (levée de fonds par la crypto-monnaie avec un utility token) correspondant à de la prévente de services. Notre volonté, par cette ICO, est d’avoir les moyens de déployer à l’international notre expertise et de devenir leader de l’investissement sur la thématique blockchain», indique Alice Lhabouz. Les souscripteurs à l’ICO bénéficieront de deux ans de frais de gestion et pourront donc souscrire gratuitement aux fonds lancés par la société de gestion genevoise pendant cette période.