Actualités

Stratégie

Le retour des actifs risqués dans les allocations se confirme

optionfinance.fr - 02 mai 2014

Même les investisseurs institutionnels les plus fidèles aux obligations pourraient à l’avenir s’en détourner au profit des actions internationales et émergentes. Tel est le constat du dernier sondage mondial RiskMonitor réalisé par Allianz Global Investors au premier trimestre 2014. Ainsi, 30 % des 400 investisseurs interrogés dans 51 pays seraient prêts à augmenter leur poche actions. De plus, 62 % des sondés considèrent les investissements alternatifs, comme l’immobilier, le private equity ou les hedge funds, comme des placements appropriés dans le cadre de la diversification de leur portefeuille. Cette position plus favorable aux actifs risqués s’explique par les craintes des investisseurs portant sur les taux. Plus de la moitié d’entre eux considèrent le risque de taux comme la principale menace qui pèse sur les marchés dans les douze prochains mois. Ils craignent en particulier que la faiblesse des taux, notamment en Europe, continue plusieurs années.