Actualités

Allocation

L’environnement reste aujourd’hui plus propice aux actions

optionfinance.fr - 02 mai 2014

Malgré des incertitudes quant à l’avenir des politiques d’assouplissement quantitatif menées par les banques centrales aux Etats-Unis et en Europe, un risque géopolitique exacerbé en Europe avec les tensions en Ukraine ou encore un ralentissement de la croissance en Chine, la situation économique s’améliore dans la plupart des pays, ce qui se répercute sur les marchés financiers. «Nous entrons aujourd’hui dans une phase de normalisation des marchés dans laquelle nous préférons encore les actions aux obligations qui peuvent à l’avenir offrir des primes de risque plus intéressantes, indique Jeanne Asseraf-Bitton, responsable de la recherche cross asset chez Lyxor. Les écarts de performances entre ces deux classes d’actifs vont certes se réduire par rapport à l’an dernier car les marchés actions, sous-valorisés encore en 2013, affichent actuellement un niveau de valorisation en ligne avec leur moyenne historique. L’Eurostoxx 300 se paie par exemple 14 fois les bénéfices attendus pour les douze prochains mois.» Le gestionnaire préfère néanmoins les actions des pays développés, en particulier de la zone euro et des Etats-Unis, à celles des pays émergents. Parallèlement, Lyxor recommande également une exposition à certains hedge funds, en particulier aux fonds long-short equity ou ciblant les fusions-acquisitions.