Actualités

Enquête

Les actifs alternatifs progressent de 9 % en Europe

22 juin 2018 - optionfinance.fr

Le difficile décollage des actifs alternatifs dans l’allocation des investisseurs institutionnels français (10 % de leurs placements selon l’Af2i) ne reflète pas le dynamisme de cette classe d’actifs à l’échelle européenne. Une étude de Preqin pour Amundi a ainsi calculé qu’en septembre 2017, les encours gérés par les fonds européens de capital privé (capital-investissement, dette privée, immobilier, infrastructures et actifs réels) avaient atteint 880 milliards d’euros. Un chiffre porté à 1 480 milliards si l’on inclut les actifs gérés par les hedge funds, en hausse de 9 % par rapport à décembre 2016. Dans un environnement de taux bas et de volatilité des marchés actions, les actifs alternatifs présentent des avantages comme la prime d’illiquidité, la prévisibilité de leurs rendements et leur faible corrélation au reste du marché, analyse l’étude. L’Europe ne représente toutefois que 20 % du marché global, loin derrière les Etats-Unis (66 %).