Actualités

Solvabilité 2

Les assureurs devraient plébisciter les stratégies de run off

02 juin 2016 - optionfinance.fr

Selon l’assureur allemand Darag, le marché français du run-off devrait se développer dans le cadre de Solvabilité 2. Cette activité consiste pour un assureur à transférer des contrats inactifs ou échus mais qui font encore l’objet d’engagements et donc de provisions techniques dans son bilan. Ces dernières peuvent se révéler coûteuses dans le cadre de Solvabilité 2 car elles sont désormais chargées en capital. D’après les dernières estimations de PwC, le marché du run-off européen s’élèverait à 247 milliards d’euros, dont 41 milliards en France en 2016. Seule une partie de cette somme pourrait faire l’objet de transactions externalisées à un spécialiste du run-off. Darag, qui rachète uniquement des contrats en assurance non-vie, évalue autour de 10 milliards d’euros son marché potentiel en France dans les cinq prochaines années. Pour le moment, la compagnie, dirigée par Arndt Gossmann, n’a pas encore conclu de transactions en France mais en a réalisé 22 en Europe pour un montant de plus de 650 millions d’euros depuis 2009.