Actualités

Etude

Les Etats-Unis restent un marché attractif pour les investisseurs souverains

fundsmagazine.fr - 03 juillet 2017

Invesco a publié sa cinquième étude annuelle intitulée «Invesco Global Sovereign Asset Management Study», un rapport qui détaille le comportement des fonds souverains et des banques centrales en matière d’investissements. Cette année, le rapport révèle que l’incertitude géopolitique et les possibilités restreintes d’accroissement de l’allocation aux actifs risqués amènent les investisseurs souverains à modifier moins souvent leur allocation malgré une dispersion croissante des rendements visés. Les modifications n’ont jamais été aussi faibles lors des cinq dernières années.

Les investisseurs souverains considèrent les faibles taux d’intérêt comme le principal déterminant de leur allocation d’actifs tactique. Les taux bas favorisent une allocation plus importante à l’immobilier, les investisseurs souverains cherchant d’autres sources de revenus. 

Lors des trois dernières années, les investisseurs souverains estimaient que les Etats-Unis étaient le marché le plus attractif au monde. Cette année, les États-Unis conservent leur première place avec un score de 8 sur une échelle de 10. 

Cette attractivité résulte largement des relèvements de taux d’intérêt, ainsi que de l’optimisme des marchés quant à un allégement de la fiscalité des entreprises après la prise de fonction de Donald Trump en janvier 2017. Toutefois, la confiance à long terme est toujours minée par l’incertitude, les investisseurs se demandant si Donald Trump parviendra à tenir ses promesses, et l’optimisme alimenté par les possibles investissements d’infrastructure aux Etats-Unis est tempéré par la crainte d’un regain de protectionnisme limitant l’accès aux investisseurs souverains étrangers.

Au Royaume-Uni, le Brexit est perçu comme un inconvénient significatif et les fonds d’investissement souverains avec des intérêts en Europe s’interrogent sur l’avenir du pays en tant que zone d’investissement en Europe compte tenu de l’incertitude au sujet de possibles taxes sur les importations et de l’accès au marché commun. Enfin, si l’Europe continentale a vu son poids baisser dans les allocations des investisseurs souverains, l’Allemagne se démarque de ses voisins européens comme l’une des destinations d’investissement les plus attrayantes dans le monde pour les investisseurs souverains. La popularité de l’Allemagne tient à la perception d’un statut de valeur refuge et au dynamisme de son économie.