Actualités

Stratégie

Les fusions-acquisitions : une thématique à privilégier sur les petites valeurs

30 mai 2014 - optionfinance.fr

Le volume mondial des fusions-acquisitions a atteint 680 milliards de dollars sur les cinq premiers mois de l’année. Ce chiffre, même s’il n’atteint pas les records de 2007, a fortement progressé par rapport à la même période en 2013, ce qui laisse penser que le thème des fusions-acquisitions sera porteur en 2014. Mais ce dernier le serait davantage sur les petites et moyennes valeurs. Selon une étude réalisée par Allianz Global Investors, ces dernières bénéficieraient, en effet, en cas d’OPA, d’une prime deux fois supérieure à celle proposée pour les grandes capitalisations. L’équipe de recherche sur les marchés de capitaux de ce gestionnaire a constaté ce phénomène sur les indices S&P entre 2001 et 2013. Sur cette période, les acquéreurs américains étaient prêts à payer une prime de 25 % supérieure à la moyenne du cours de Bourse des vingt derniers jours de cotation pour une cible de petite ou moyenne capitalisation, contre seulement 10 % pour une large cap. Cette différence s’explique souvent par une plus forte compétition sur les petites et moyennes valeurs. En outre, contrairement aux grandes entreprises qui sont correctement évaluées en Bourse, elles souffrent d’un déficit d’analyses qui ne facilite pas leur appréciation par les marchés.