Actualités

Allocation d’actifs

Les institutionnels anticipent de profonds changements

05 décembre 2016 - optionfinance.fr

Les portefeuilles des investisseurs devraient profondément évoluer à l’avenir. Tel est le constat d’une enquête menée par Fidelity International auprès de 933 institutionnels dans 25 pays totalisant 21 trillions de dollars d’encours sous gestion. Globalement, 72 % des sondés envisagent d’augmenter leurs investissements dans les actifs alternatifs illiquides, 64 % dans les obligations issues d’émetteurs domestiques et 55 % en cash. «Ce poids très important du cash s’explique, d’une part, par un positionnement encore très attentiste des investisseurs et, d’autre part, par leur volonté de se montrer plus opportunistes sur les marchés, commente Jean-Marc Didier, directeur commercial Institutionnels et entreprises de Fidelity International en France. Ils souhaitent notamment adopter des stratégies plus tactiques pour trouver du rendement.» «Cette quête sur les marchés restera la priorité des investisseurs à l’international à l’avenir. Malgré leur anticipation d’un environnement toujours difficile et volatil, ils restent toutefois confiants sur leur capacité à générer des performances. Les investisseurs que nous avons interrogés visent un rendement de 6 %, un objectif qui peut paraître ambitieux au regard de leur allocation d’actifs à l’heure actuelle», reconnaît Jean-Marc Didier. Mais pour y parvenir ils entendent bien poursuivre la diversification de leurs portefeuilles, notamment vers des actifs plus rémunérateurs sur le crédit et sur d’autres segments moins liquides, comme l’immobilier, le private equity, la dette privée ou encore les infrastructures. Les actifs réels resteront donc porteurs dans les années à venir.