Actualités

Allocation

Les institutionnels poursuivent leur diversification obligataire

20 juin 2014 - optionfinance.fr

Avec plus de 2 333 milliards d’euros d’actifs sous gestion fin 2013, les investisseurs institutionnels français ont vu leurs encours croître de 4 % sur un an, selon les premières estimations de l’Observatoire de l’épargne européenne. Cette progression, tirée surtout par un effet marché positif, n’a néanmoins pas modifié fondamentalement la structure de leur portefeuille financier. Les institutionnels détiennent, toujours, une part significative en obligations, comme en témoigne la dernière enquête effectuée auprès de ses membres par l’Af2i. Pour autant, la nature de ces dernières continue d’évoluer. «La baisse tendancielle de la détention d’emprunts souverains au profit de corporates est aujourd’hui terminée, explique Jean Eyraud, président de l’Af2i. Les investisseurs poursuivent néanmoins leur diversification en sélectionnant désormais des signatures qu’ils n’osaient même pas envisager il y a encore quatre ans, intégrant par exemple davantage d’émetteurs high yield dans leur allocation.» L’année 2013 marque également un léger tournant pour les marchés actions puisque le poids de cette classe d’actifs a augmenté de 2 points. Si une grande partie de cette hausse s’explique par un effet marché très positif l’an dernier, les institutionnels ont aussi retrouvé un certain appétit pour les actions de la zone euro. Pour 2014, leur allocation en actions et en obligations devrait rester stable tandis qu’ils envisagent d’augmenter leurs investissements dans l’immobilier, les infrastructures et les loans.