Actualités

Marchés

Les institutions financières américaines effacent leurs mauvaises performances du début d’année

12 mai 2016 - optionfinance.fr

Pénalisées en début d’année par les craintes relatives au ralentissement de l’économie chinoise ainsi que par la faiblesse des cours des matières premières, les valeurs financières américaines ont, depuis, enregistré un net rebond. Après avoir touché un point bas de deux ans le 11 février dernier en Bourse, l’indice S&P 500 Financial a en effet gagné une soixantaine de points, à près de 325 points. En progressant de 19,7 % entre la mi-février et début mai, le secteur financier américain s’impose comme l’un des principaux bénéficiaires du rally boursier et surperforme sensiblement le S&P 500 global (+ 13,8 %), selon une note publiée par Legg Mason Global Asset Management. Sur le marché obligataire, la tendance est identique. Les spreads des institutions financières, mesurés par l’indice Barclays US Aggregate Financial Institutions, ont reculé de 47,6 points de base sur cette période, contre une moyenne de - 19 pb pour les émetteurs américains, tous secteurs d’activité confondus.

En dépit de ces évolutions favorables, les valorisations boursières des émetteurs financiers américains restent inférieures à celles atteintes en 2015, tandis que les spreads obligataires demeurent plus élevés, souligne la société de gestion. Une situation que celle-ci explique par l’environnement général difficile auquel doivent faire face les acteurs financiers.